Les effets des politiques gouvernementales sur les entreprises

Les gouvernements établissent de nombreuses réglementations et politiques qui guident les entreprises. Certaines règles, comme le salaire minimum, sont obligatoires, tandis que d'autres politiques peuvent influencer indirectement votre entreprise. Les entreprises doivent être suffisamment flexibles pour s'adapter à l'évolution des règles et des politiques. Cela est vrai non seulement au niveau national mais aussi plus localement, car les États et les municipalités ont leurs propres règles. En effet, il existe également des traités internationaux qui peuvent influencer la manière dont les entreprises font des affaires.

La politique comme catalyseur du marché

Le gouvernement peut mettre en œuvre une politique qui modifie le comportement social dans l'environnement des affaires. Par exemple, le gouvernement peut percevoir des taxes sur l'utilisation de carburants à base de carbone et accorder des subventions aux entreprises qui utilisent des énergies renouvelables. Le gouvernement peut garantir le développement de nouvelles technologies qui apporteront les changements nécessaires. Imposer à un secteur particulier plus de taxes ou de droits que nécessaire fera perdre aux investisseurs tout intérêt pour ce secteur.

De même, les exonérations de taxes et de droits sur un secteur particulier déclenchent des investissements dans ce secteur et peuvent générer de la croissance. Par exemple, un taux d'imposition élevé sur les produits importés peut encourager la production locale des mêmes produits. En revanche, un taux d'imposition élevé sur les matières premières entrave la production nationale.

Stabilité politique et culture politique

La politique gouvernementale dépendra toujours de la culture politique du moment. La politique élaborée dans un pays politiquement stable sera différente de celle élaborée dans un pays instable. Un système politique stable peut prendre des décisions favorables aux entreprises qui favorisent les entreprises locales et attirent les investisseurs étrangers.

Les systèmes instables présentent des défis qui mettent en péril la capacité du gouvernement à maintenir la loi et l'ordre. Cela a un effet négatif sur l'environnement des affaires.

Fiscalité et dépenses gouvernementales

Les gouvernements obtiennent de l'argent à dépenser grâce à la fiscalité. L'augmentation des dépenses nécessite une augmentation des impôts ou des emprunts. Toute augmentation d'impôts découragera l'investissement, en particulier parmi les entrepreneurs, qui prennent le risque de créer et de gérer des entreprises. L'augmentation des dépenses ronge également le pool limité d'épargne, laissant moins d'argent pour l'investissement privé.

La réduction des investissements privés réduit la production de biens et de services. Cela, à son tour, peut conduire à la suppression d'emplois.

Fixation des taux d'intérêt

La politique gouvernementale peut influer sur les taux d'intérêt, une hausse qui augmente le coût d'emprunt dans le monde des affaires. Des taux plus élevés entraînent également une baisse des dépenses de consommation. Les taux d'intérêt plus bas attirent les investissements à mesure que les entreprises augmentent leur production.

Le gouvernement peut influencer les taux d'intérêt à court terme en imprimant plus d'argent, ce qui pourrait éventuellement conduire à l'inflation. Les entreprises ne prospèrent pas lorsque l'inflation est élevée.

Règlements et permis

Les réglementations commerciales, le salaire minimum fédéral et les exigences en matière de permis ou de licences ont des effets sur les entreprises. Par exemple, des inspections sanitaires périodiques doivent être effectuées dans tous les restaurants. Les entreprises peuvent consacrer beaucoup de temps et d'argent à se conformer à des réglementations qui s'avèrent finalement inefficaces et inutiles. Cependant, des réglementations justes et efficaces favorisent la croissance des entreprises.